Architecture

 

De la puissance militaire des seigneurs de Beaugency subsiste le donjon haut de ses 36 mètres, impressionnant exemple d’architecture romane, similaire à ceux de Loches ou de Langeais.

 

Sa situation en fait une place militaire de choix pour contrôler la défense de la ville haute, des édifices religieux édifiés au XIIe siècle dans l’enceinte de celle-ci, et du pont sur la Loire.

 

Au milieu du XVe siècle, Jean de Dunois fait modifier les constructions existantes pour créer le logis seigneurial du château : corps de logis gothique doté de fenêtres à meneaux surmonté d’une remarquable charpente médiévale avec galeries à deux niveaux et chapelle dédiée à Saint Georges surplombant l’un des accès au château…

 

Son fils, Jean de Longueville, le modifie à son tour au début du XVIe siècle.

 

De cette période datent l’aile Renaissance, l’escalier à vis et l’oratoire orné de fresques…

 

Les dernières modifications sont apportées au XIXe siècle, lorsque le château sert de Dépôt de Mendicité.